Double accompagnement de réfugiés en « kolocation » à projets solidaires

Les « kolocations » à projets solidaires permettent à des jeunes de vivre en colocation et de s’engager avec les habitants dans des quartiers populaires.

En menant des actions de solidarités pour et avec leurs voisins, les kapseurs favorisent le vivre ensemble.

Les partenaires du projet

France Horizon et l’Afev s’engagent dans l’accompagnement social global de personnes BPI (bénéficiaire de la protection internationale) intégrant une colocation solidaire et proposant un savoir-faire complémentaire au service d’une Kolocation.

L’Afev, le réseau d’étudiants solidaires dans les quartiers populaires

L’Afev, acteur historiquement engagé dans la création de passerelles entre les campus et les quartiers populaires depuis 28 ans, propose notamment l’implantation de Kolocations à Projets Solidaires dans les quartiers qui vise à promouvoir l’engagement des étudiants dans les quartiers.

En Occitanie, l’Afev mobilise 29 salariés pour 1200 jeunes engagés dont 113 jeunes vivent en colocation dans un quartier populaire et mènent des actions solidaires et de proximité avec et pour les habitants du quartier, favorisant ainsi la mixité sociale et le vivre-ensemble (ex : jardins partagés, événements conviviaux, journal de quartier…) dans le quartier du Mirail, de Bellefontaine, à Colomiers et à Albi.

Ils sont accompagnés par des salariés Afev et une équipe de volontaires en service civique pour les recruter, faire de la médiation dans le logement mais aussi pour les former et les suivre dans leurs projets solidaires dans les quartiers.

Qui sont les kapseurs ?

Des jeunes de moins de 30 ans (étudiants, apprentis, jeunes actifs, en service civique…). Les kapseurs sont en complète immersion dans le quartier où ils sont à la fois bénévoles et habitants.

Qui est concerné ?

Les bénéficiaires doivent remplir les conditions suivantes :

  • Réfugiés statutaires ou bénéficiaires de la protection subsidiaire
  • Majeurs de moins de 30 ans
  • Volontaires
  • Isolés en priorité
  • Ne présentant pas de caractère de vulnérabilité physique ou psychologique trop affirmé
  • Ne disposant pas de solution de logement
  • Solvable
  • Prioritairement public étudiant, apprentis, en emploi, en service civique ou au RSA

Quand ?

Dès septembre-octobre, des temps forts sont organisés pour permettre aux kapseurs de rencontrer les habitant-e-s, les partenaires et se positionner sur les actions solidaires de l’année.

Comment sont les logements ?

Des appartements en colocation de 2 à 5 chambres conçus avec des espaces collectifs.

  • Meublés et équipés, en résidence ou essaimés au sein d’un quartier.
  • Les loyers sont modérés et les baux sont contractés avec le Crous ou un bailleur social.

Coordonnées

Refugies.info